Histoire du badge


Vous qui portez des badges, connaissez vous leur histoire ?
L’histoire du badge commence en 1789 lorsque de véritables boutons de vêtements, en métal, furent fabriqués pour commémorer l’élection de George Washington.
En 1896, « Whitehead & Hoag », une société du New Jersey (U.S.A) , produisant, entre autres, des boutons pour vêtements, composés d’un morceau de tissu placé sur une coque métallique, expérimenta de nouveaux types de boutons en remplaçant le tissu par du celluloïd (ancêtre du plastique) et en imprimant leur surface par lithographie. Le badge tel que nous le connaissons maintenant était alors né.
Il remplaça alors les badges métalliques, appelés pins qui étaient très populaires mais étaient couteux à produire.

Badge pour l'élection de George Washington - Badge pour la campagne présidentielle de McKinley

 


Divers badges historiques et publicitaires

Dès sa création, le badge bouton devint alors très populaire, de par son caractère peu onéreux et sa facilité de fabrication/personnalisation, au point qu‘un million furent produits dès la première année, notamment pour promouvoir la campagne présidentielle de McKinley.
L'année suivant son invention des badges furent produits pour célébrer le Jubilé de diamant de la Reine Victoria (1897).
Whitehead & Hoag produiront la plupart des badges jusqu'à la moitié du 20ème siècle.

Pendant la première partie du siècle, les badges deviendront un moyen très populaire pour promouvoir des produits, marques, politiciens, célébrités, évènements ... .

Les années 60 avec l'arrivée du rock et du mouvement hippie, le badge servira d'outil de protestation à une jeunesse en rébellion demandant le désarmement nucléaire et revendiquant la paix, l'amour et le psychédélisme..
Puis dans les années 1970 ce fut l'explosion punk, où le plus important ne sera pas le message inscrit sur le badge mais combien de badges vous pourriez accrocher sur votre veste..
C'est d'ailleurs à cette période que le badge fera son arrivée en France lors d'un important festival Punk à Mont De Marsan.

La médiatisation des pin's du tournoi de Roland Garros de 1987 en relance la mode et va éclipser temporairement le badge.
A la fin des années 90, ce dernier sera remis au goût du jour par, notamment par l'industrie musicale mais également par l'arrivée dans le commerce de kits de fabrication grand public tel que les badge-it.

Un succès qui n'en démord pas, de nos jours, plus de 110 ans après sa création, le badge est toujours utilisé comme accessoire de mode, objet d’expression artistique, revendicatif et d’affichage d’opinions.

( "Histoire du Badge" - Droits réservés Badges25mm.fr )

Galerie de réalisations

galerie photo1
galerie photo2
galerie photo3
galerie photo4
galerie photo5
galerie photo6
galerie photo7
galerie photo8
galerie photo9
galerie photo10